20 septembre 2015, Commentaire : Commentaires fermés sur Liaison entre Orly Sud et Orly Ouest

Liaison entre Orly Sud et Orly Ouest

Profitez aussi des liaisons en Taxi Moto de Paris vers Orly Sud et Orly Ouest, ou encore d’Orly vers Roissy CDG, La Défense et Le Bourget.

Consultez aussi les prix des Taxis Motos sur notre site rubrique Tarifs.

L’aéroport d’Orly s’élargit. Le géant du BTP, Vinci, a été désigné pour y construire, d’ici 2019, un nouveau bâtiment. Cet élargissement suscite des craintes pour la quiétude des riverains.
Le projet de construction du bâtiment de jonction reliant les aérogares Sud et Ouest de l’aéroport d’Orly, en Ile-de-France, peut être qualifié de gigantesque à plus d’un titre. Gigantesque par sa taille : 250 mètres de longueur, 120 de profondeur, 80.000 m2 de surface, trois étages, 9 mètres de hauteur sous plafond… Mais aussi par son prix : 450 millions d’euros, soit les deux tiers du budget prévu pour la construction entière de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ( 685 millions d’euros ). « 385 millions d’euros seront destinés au bâtiment et à ses abords, il faudra aussi investir dans les aménagements de réseaux, les équipements de sûreté, un tri-bagages… », évalue Franck Mereyde, directeur de l’aéroport d’Orly.
La crainte d’une troisième aérogare déguisée
Au terme d’un appel d’offres à procédure négociée avec mise en concurrence, le géant du BTP, Vinci, a été désigné pour effectuer ces travaux. Sous la houlette de Chantiers Modernes Construction et Bateg, des filiales du groupe, ces travaux devraient durer près de quatre ans. Le bâtiment de jonction, qui doit relier les deux aérogares de l’aéroport d’Orly suscite pourtant des inquiétudes… « Ils nous le présentent comme une serre à orchidées », raille Didier Gonzales, maire de Villeneuve-le-Roi. Selon cet ancien député de la région, ce bâtiment ne serait qu’une troisième aérogare « déguisée ». « Le bâtiment de jonction aura vocation à accueillir plus de public, Paris-Orly passera ainsi à une capacité de 32 millions de passagers par an. Il offrira plus de surfaces dédiées à l’enregistrement des passagers et au contrôle des valises », affirme Franck Mereyde, en défense à ces accusations.
Les craintes du maire de Villeneuve-le-Roi ne sont pourtant pas infondées. Construit en 1961, l’aéroport de Paris-Orly est situé dans une zone fortement urbanisée. Pour les riverains, une augmentation de son activité induirait une hausse des nuisances sonores dont ils sont l’objet. A l’instar de celui Francfort et de Genève l’aéroport d’Orly est soumis à un couvre-feu total et sans exception de 23h30 à 6 heures du matin, comme le rappelle un arrêté, pris le 6 octobre 1994 . Il définit également le nombre de mouvements (décollages ou atterrissages) auxquels l’aéroport est autorisé. Ainsi, Orly ne peut effectuer qu’ « environ 200.000 mouvements par an ». Un terme flou qui laisse à l’appréciation de chacun les limites. A raison de 230.000 mouvements pour l’année 2014, l’exaspération du maire de Villeneuve-le-Roi est compréhensible.

Augmentation du nombre de passagers
D’autant que l’aéroport d’Orly connaît un regain d’intérêt de la part des voyageurs. En 2013, son trafic s’est accru de 3,8%, portant à 28,3 millions de passagers . 4 millions supplémentaires pourraient être accueillis dès la construction du bâtiment de jonction achevée. Pour le directeur de l’aéroport, cette augmentation n’a rien d’inquiétant : « La hausse du nombre de passagers ne se répercutera pas sur le nombre de mouvements : le taux de remplissage des avions s’est considérablement accru ces dernières années », affirme-t-il avant de poursuivre : « le bâtiment offrira une meilleure qualité de service et d’accueil des passagers ».
Espaces privilégiés, commerces, salles plus spacieuses… C’est un bâtiment luxueux que construira Vinci, qui affirme : « Le bâtiment de jonction va permettre d’offrir plus d’espace, de confort et de services aux passagers, tout en hissant l’aéroport Paris-Orly au niveau des standards des meilleurs aéroports européens ». Le temps des travaux, le confort (des riverains cette fois) ne sera pas altéré. La date de livraison de cette nouvelle partie de l’aéroport d’Orly est fixée à l’année 2019.

Comments are closed.